Les jeux Nintendo sur Smartphones et Tablettes ?

Les jeux Nintendo sur Smartphones et Tablettes ?

La semaine dernière, Nintendo a crée la surprise en annonçant avoir conclu un accord avec DeNa, une des principales société de développement de jeux pour Smartphones au Japon.

Ce projet a pour but de développer de nouveaux jeux reprenant les licences phares de la marque sur tablettes numériques et Smartphones pour le grand public. Ce changement de stratégie de la part de Nintendo est assez inédit puisqu’il s’agit de la première fois qu’un sera possible de jouer aux jeux Nintendo sans posséder de console Nintendo. Mis à part quelques exemptions (Zelda ou bien quelques jeux d’arcade Mario Kart ou Pokémon), posséder une console Nintendo est un prérequis pour pouvoir profiter de leurs jeux. Cette stratégie permet, entre autres, au constructeur Japonais de vendre ses consoles plus facilement, parfois simplement grâce à l’attrait de certains blockbusters tels que Mario Kart ou bien Super Smash Bros.

Ce changement de stratégie est intéressant parce qu’il reflète le fait que les ventes de jeux sur mobiles et tablettes pourraient (largement) palier au fait vendre moins de consoles, ce qui constitue la source de revenu principale du géant Nippon.

Outre le fait qu’il sera possible de jouer à de vrais jeux Mario & co sur d’autres plateformes, le point positif de ce changement de stratégie pour les joueurs est que la qualité sera au rendez vous, à l’instar de la majorité des jeux flash que l’on trouve sur des portails tels que jeuxjeuxjeux.

Un autre point intéressant dans cette stratégie de Nintendo réside dans le fait que la multitude de jeux en ligne qui copient et utilisent sans aucune licence l’univers et les personnages de la marque (sprintes, musique, etc) représente un certain manque à gagner pour Nintendo. Pour s’apercevoir que la demande est bien là, il suffit juste de se balader sur un portail de jeux en ligne gratuit: plus de 150 jeux de Mario rien que sur cette page. On imagine facilement combien d’argent cela pourrait représenter pour Nintendo, qui souhaite combattre la contrefaçon en publiant ses propres jeux.

Dans sa conférence de presse, Nintendo a déclaré que ses jeux mobiles seront entièrement nouveaux, et non des portages de jeux pour consoles, mais pour l’instant aucune précision n’a encore été apportée sur le type de jeux en question.

Satoru Iwata, le président de Nintendo, a précisé qu’il veillerait à la qualité des jeux: « Si nous ne pouvons pas offrir aux utilisateurs les meilleures expériences de jeux possibles, la valeur des licences Nintendo sera détruite ». Il rajoute aussi qu’ils ne comptent pas tirer profit des travers que certains jeux pour mobiles utilisent tels que le fermium ou le pay-to-win : « Nous n’avons pas l’intention de choisir des modes de paiement qui pourraient nuire à l’image de marque de Nintendo ou de nos licences, en lesquelles les parents ont confiance. Il est encore plus important pour nous de chercher comment nous pouvons permettre au plus grand nombre de jouer aux application mobiles Nintendo, plutôt que de chercher quel système sera le plus lucratif ». Nous sommes donc en droit d’espérer le meilleur, croisons les doigts pour qu’il ne se passe pas la même chose qu’avec Sony et son « infamous H1Z1« .

Un des challenges de cette changement de stratégie réside précisément dans le fait qu’il est dur de maitriser la qualité d’une expérience lorsque le hardware utilisé dépend du joueur lui même. En effet, avec ses propres consoles Nintendo maitrise parfaitement le rendu final d’un jeu pour un joueur, mais qu’en sera t-il lorsque ces jeux devront tourner sans problèmes sur des Smartphones aux écrans minuscules, d’entrée de gamme ou bien sur des tablettes (de taille et de qualité différentes ici aussi).

Une chose est sûre, cette annonce à de quoi bousculer la donne du marché des jeux en ligne. Attendons de voir ce que ça donne !

Adnane Elbakkali

Adnane Elbakkali, un jeune blogueur Marocain de 20 ans, fan de tout ce qui est hight tech et nouvelles technologies, j'ai commencé à écrire dans des blog depuis 2009, et j'ai décidé de créer celui la vers le début de 2012 afin de pouvoir partager toutes mes connaissances avec notre communauté ici à ParlonsGeek.

Des articles qui pourraient vous intéresser
  • Christophe

    Bonjour. Quand
    j’ai entendu cette nouvelle, j’étais vraiment content. J’attends cela avec
    impatience !