Utiliser la commande « Sudo » sous Windows ?

Utiliser la commande « Sudo » sous Windows ?

Si vous avez déjà utilisé Linux ou connaissez quelqu’un qui utilise Linux, alors vous connaissez probablement la commande sudo. cette commande est un élément essentiel pour à peu près toutes les distributions Linux,  elle permet d’exécuter une commande en tant qu’utilisateur différent, avec les droit d’administrateur, notamment l’utilisateur root. Sur certaines distributions Linux, vous pouvez vous connecter en tant que ROOT en utilisant la commande su, mais ce n’est pas très conseillé… c’est même considéré comme très risqué et à ne jamais faire.

En fait, c’est tellement dangereux que c’est désactivé par défaut sur la grande majorité des distributions Linux comme Ubuntu. Au lieu de cela, on vous impose d’utiliser la commande sudo si vous voulez exécuter une commande en tant que root.

Et  Windows alors ? Eh bien, malheureusement, la plupart des gens sont connectés à Windows avec un compte administrateur, qui est le même qu’un compte root sous Linux. Cependant, Microsoft a tenté d’atténuer les effets dangereux d’être connecté en tant qu’administrateur avec l’UAC (User Account Control).

Comme ça même si l’utilisateur a des privilèges d’administration, les applications exécutées sous ce compte n’auront pas ces privilèges, à moins que ça ne soit autorisé manuellement par l’utilisateur. Cela permet de limiter l’accès au système aux logiciels malveillants.

Alors que les Linuxiens ont la commande sudo, qu’est-ce qu’ont les utilisateurs de Windows ? Y a t-il des solutions de rechange qu’ils peuvent utiliser pour exécuter des commandes avec des privilèges élevés ? Y a t-il une commande sudo pour Windows ? bien sûr qu’il y en a, sinon je serais pas entrain d’écrire ce billet 😉 voici deux méthode pour utiliser sudo sous Windows :

La commande Runas :

Windows a la commande runas, qui est la contrepartie directe de sudo sur Linux. L’utilisation de cette commande vous permet d’exécuter un script, un programme ou une commande en tant qu’utilisateur différent ou en tant qu’administrateur. La syntaxe complète de la commande runas est :

runas [{/profile|/no profile}] [/env] [/netonly] [/smart card] [/showtrustlevels] [/trustlevel] /user:UserAccountName program

Exemple : Si vous voulez ouvrir une invite de commande en tant qu’administrateur vous pouvez taper la commande suivante :

runas /noprofile /user:Administrator cmd

runas windows

/noprofile ne va pas pas charger le profil de l’utilisateur actif. Vous pouvez la retirer si vous avez besoin d’accéder aux variables d’environnement. Par exemple : si vous voulez ouvrir un fichier texte en utilisant le Bloc-notes avec des privilèges d’administrateur, vous pouvez utiliser cette commande:

runas /user:Administrator “notepad my_file.txt”

Notez que lorsque vous utilisez la commande runas pour installer un programme ou modifier quelques paramètres, etc, les changements seront effectués sur le compte d’utilisateur que vous utiliser avec commande. Par exemple, disons que vous avez l’utilisateur X qui est un utilisateur normal et l’utilisateur Y qui est un administrateur. Si vous vous connectez à X, puis faites un runas en utilisant les informations d’identification de l’administrateur (Y), les modifications seront apportées aux paramètres de l’administrateur (Y), et non l’utilisateur X.

Ceci n’est pas le cas avec la deuxième méthode :

Sudo sous Windows – PowerShell :

Pour cette deuième méthode nous allons utiliser un programme PowerShell qui va vous permettre de lancer des programmes Windows Form ou console en tant qu’administrateur en utilisant la commande sudo, tout comme sur linux.

Ce programme s’appelle « Sudo for Windows ».Pour l’installer ouvrez PowerShell et exécutez les 3 commandes suivantes :

iex (new-object net.webclient).downloadstring(‘https://get.scoop.sh’)
set-executionpolicy unrestricted -s cu -f
scoop install sudo

Si tout se passe sans problème, vous devriez avoir un résultat similaire à la capture d’écran ci-dessous :

installer sudo sous windows

Maintenant tout ce que vous avez à faire pour lancer un programme en sudo sous Windows c’est d’ajouter le petit sudo avant votre commande.

sudo votre_commande

Nous allons prendre comme exemple la création d’un dossier dans un répertoire système en utilisant la commande mkdir avec et sans le sudo.

sudo windows

C’est tout, le seul petit hic ici c’est que à chaque exécution de commande avec sudo, la fenêtre de contrôle UAC va apparaître pour vous demander si vous êtes sur de vouloir exécuter la commande en tant qu’admin, et vous devez à chaque fois cliquer sur oui. Mais même avec ce léger désagrément, les bénéfices en valent la peine.

J’espère que vous avez aimé ce tutoriel et qu’il vous sera utile, à la prochaine !

Adnane Elbakkali

Adnane Elbakkali, un jeune blogueur Marocain de 20 ans, fan de tout ce qui est hight tech et nouvelles technologies, j'ai commencé à écrire dans des blog depuis 2009, et j'ai décidé de créer celui la vers le début de 2012 afin de pouvoir partager toutes mes connaissances avec notre communauté ici à ParlonsGeek.

Des articles qui pourraient vous intéresser
  • lecture sympa ….perso j’utilise :  » Sandboxie control  » pour l’installation ou exécuter un programme dans un environnement sécurisé ( c’est littéralement le principe du bac à sable )…

    • Moh

      Moh